La Tanzanie est la destination par excellence pour faire du safari. Si vous voulez vivre des moments inédits, forts en émotion et en découvertes, prenez tout simplement un billet d’avion pour le pays du Kilimandjaro. Si vous êtes un amoureux de la nature et que vous voulez avoir une interaction véritable, sa ns barrières, avec une faune sauvage authentique, vous serez comblé par un séjour sur le territoire tanzanien. Ce magnifique pays a une histoire hors du commun et possède une richesse incroyable au niveau des dialectes. Découvrez !

 

Histoire de Tanzanie

Histoire en Tanzanie

La Tanzanie est née le 26 avril 1964 par la fusion du Tanganyika et de Zanzibar. À l’origine de cette union, il y a le swahili, qui est née des relations économiques, politiques et religieuses entre les populations bantoues présentes au niveau de la côte est de l’Afrique et les marchands de culture arabe. L’île de Zanzibar était le relai parfait pour la bonne marche du commerce moyen-oriental, indien et parfois chinois, avec le continent africain et celui européen. Les Portugais furent aux commandes durant le XVIe siècle. Ensuite, ce fut aux Omanais d’intervenir pour prendre les choses en main, au point d’installer leur capitale à Unguja à 1840. Cependant, cette domination fut de courte durée puisque ce fut au tour des Anglais et des Allemands d’installer ensuite leurs tentacules grâce au système colonial.

 

Les Britanniques se sont chargés de dépasser leurs concurrents à Zanzibar, mais le traité d’Heligoland-Zanzibar en 1890 leur a imposé un partage du territoire. Le pays que vous connaissez aujourd’hui, en plus de l’Ouganda, du Rwanda et du Burundi, est alors tombée dans les mains du Kaiser. Elle était devenue la Deutsch-Ostafrika, qui veut dire Afrique orientale allemande, et avait pour capitale Dar-es-Salaam. La colonie est administrée par les officiers aux casques à pointe, qui avaient pour mode de fonctionnement un centralisme un peu rigide et ont voulu imposer la marque allemande. Les révoltes étaient alors durement réprimées. À titre d’exemple, on peut évoquer la révolution des Hehe ou celle qui a pour nom Maji Maji de 1905 à 1907. Pendant cette période, les colons ont développé des cultures industrielles telles que le coton, le café, le sisal, etc.

 

Des explorations assez poussées ont été effectuées dans l’intérieur du pays. Le résultat de ces recherches fut le constat selon lequel certains peuples ont pu atteindre un niveau de développement vraiment avancé. Ces peuples étaient les Massaïs, Nyamwezi et Hehe. Les colons ont ainsi rapidement abandonné l’idée d’imposer la langue de Goethe en lieu et place du swahili. Mais après la première guerre mondiale, le pays se retrouve dans un piteux état. Les Anglais essaient donc de stabiliser la situation des autochtones en mettant à profit leurs traditions et en essayant de booster l’agriculture. Le 9 décembre 1961, selon les livres d’histoire de Tanzanie, le pays obtient son indépendance suite à la marche vers la liberté menée par Julius Nyerere, qui était à la tête du TANU (Tanganyika Afrikans National Union). Après avoir milité pour le développement de la politique économique, Nyerere se retire en 1995.

 

Les langues tanzaniennes

 

L’histoire et langues de Tanzanie constituent un patrimoine culturel inestimable. Les langues de Tanzanie sont multiples et diverses, mais il en existe quelques-unes qui se démarquent le plus.

 

La langue officielle adoptée en Tanzanie

Le swahili est la langue la plus parlée en Tanzanie. Il s’agit d’une langue bantoue née lors des interactions entre les marchands arabes et le peuple bantou qui vivait au niveau de la région côtière de l’Afrique orientale. Près de 20 millions de personnes parlent cette langue en Tanzanie. Au départ, le swahili était écrit en arabe et a ensuite migré vers le latin. Lors de la venue des missionnaires, ceux-ci ont introduit le caractère latin pour l’écriture de cette langue. Cela s’est fait par les œuvres chrétiennes, mais aussi lors des différentes traductions de la Bible.

 

Lors de votre séjour en Tanzanie, vous entendrez sûrement cette langue, puisqu’il s’agit de la langue nationale du pays. Les Tanzaniens l’ont complètement adoptée, car elle est le symbole de l’identité du pays et caractérise le sentiment d’appartenance à la nation. Elle est utilisée dans tous les domaines de la vie.  Elle est présente dans les écoles, dans les médias, la technologie, dans les affaires, dans la musique, dans la politique, au niveau du droit, mais aussi dans les films.

 

La langue étrangère la plus utilisée en Tanzanie

 

Si vous avez bien lu l’histoire du pays, vous aurez sûrement deviné de quelle langue il s’agit. L’anglais est la seconde langue utilisée au plan national. Pendant l’ère coloniale, il s’agissait de la langue la plus parlée. Cela est normal, vu que les Britanniques ont colonisé le pays. Depuis l’obtention de l’indépendance jusqu’à nos jours, l’anglais fait partie des langues de Tanzanie les plus utilisées dans le pays. Surtout au niveau des affaires et de l’administration.

 

Toutefois, pendant que Jakaya Kikwete était président, il y a eu une refonte au niveau du système scolaire, ce qui a entraîné la suppression de l’anglais des matières d’enseignement sur les lieux d’instruction. Néanmoins, l’anglais est assez présent dans le pays et si vous maîtrisez la langue de Shakespeare, vous pourrez très bien vous en sortir.

 

Les différentes langues ethniques parlées en Tanzanie

Histoire Tanzanie

Le pays possède une diversité incroyable au niveau des ethnies. Les communautés ethniques sont au nombre de 120, ce qui conduit à une grande variété au niveau des dialectes. Ces ethnies se divisent en deux catégories principales : les Bantoues et les Nilotes. Les langues nilotes parlées en Tanzanie sont le maasai, le datooga, le ngasa ; l’ogiek, le kisankasa et le pare.

 

Quant aux langues bantoues, on peut citer, le bemba, le safwa, le digo, le hehe, le makonde, le nyamwezi, le yao et luguru. Il existe aussi des langues minoritaires comme les langues irakiennes, à savoir le gorowa, l’arabe, le burunge et le khoisan. Les langues européennes minoritaires parlées en Tanzanie sont le portugais, le français, l’hindoustani et le gujarati.